PROJET DIOCÉSAIN EN FORMATION À LA VIE CHRÉTIENNE

Projet diocésain

« Pour une transformation missionnaire des pratiques de formation à la vie chrétienne »

  1. Mise en route

Cette démarche que nous entreprenons s’inscrit dans le cadre du projet missionnaire diocésain 2018-2023 « pour une transformation missionnaire de nos communautés chrétiennes de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine. » Il est évident  que  ces transformations à vivre  se situent à tous les niveaux de l’organisation de l’Église, mais au plan pastoral, l’initiation chrétienne est considérée  comme le lieu de conversion des « pratiques de chrétienté » en des «  pratiques missionnaires ». Elle constitue une formation de base, un premier apprentissage de la vie en communion avec le Christ. Elle permet également d’approfondir les principaux éléments de la foi chrétienne, d’éveiller  le désir pour qu’il traverse toute la vie.

  1. Formation en contexte missionnaire

La formation en contexte missionnaire répond au mandat que Jésus ressuscité nous a confié : « Allez de toutes les nations, faites des disciples… » Ce mandat résume à la fois le contenu et la méthodologie propre à la formation à la vie chrétienne.

Former des disciples missionnaires et témoins du Christ, tel est le défi que la formation à la vie chrétienne est appelée à relever dans notre diocèse.

La pastorale en terme missionnaire invite à être audacieux, créatif et à oser proposer une expérience authentique du Christ dans l’Esprit.

Qu’est-ce qui caractérise une formation à la vie chrétienne missionnaire ?

– La formation à la vie chrétienne est centrée sur l’essentiel de la foi chrétienne (le Kérygme), car son but principal est de mettre la personne en intimité avec Jésus. Dans ce contexte, l’évangélisation est vue comme un processus jamais achevé de conversion, un projet de vie et de croissance à la suite du Christ.

– Elle est un apprentissage progressif d’une foi libre et responsable, qui implique un choix à assumer, un engagement à vivre, à parler et à agir comme le Christ.

Dans le livre  Jésus-Christ, chemin d’humanisation, il est écrit : « La catéchèse conduit à la mission dans la mesure où tous les baptisés sont appelés à être présents en chrétiens, dans la société, dans la vie professionnelle, culturelle, et sociale, et aussi bien qu’à apporter leur contribution dans les divers services d’Église, selon la vocation de chacun. »

Quelques pistes de solution

Pour mieux guider ce processus de transformation missionnaire, il est important  de faire une relecture et une révision de nos pratiques de formation à la vie chrétienne afin de les rendre de plus en plus missionnaires. Cette relecture concerne tous les domaines en commençant par la pastorale du baptême qui est une porte d’entrée dans cette nouvelle vie. Si elle est bien approfondie, elle permet une célébration plus consciente, mieux préparée et qui favorise la participation des nouveaux baptisés à la vie chrétienne.

Exemple : Proposer des parcours d’initiation chrétienne qui ne s’arrêtent pas uniquement au seuil de la célébration sacramentelle, mais qui continuent  leur action formatrice par la suite et qui éduque à une foi chrétienne adulte.

Perspectives d’avenir

Eu égard à ce qui précède, nous avions entamé l’année passée une démarche  de réflexion et de discernement qui permet de poser un regard rétrospectif sur nos pratiques d’initiation chrétienne, mais aussi sur les destinataires de notre mission et la réalité elle-même. Deux questions fondamentales  guident  notre démarche pour déterminer ce qui caractérise une formation à la vie chrétienne missionnaire : D’où venons-nous ? Vers où allons-nous ?

En vue de repenser de nouvelles voies, des objectifs et des méthodes en contexte missionnaire, un comité a été constitué pour préparer des journées diocésaines qui rassembleront plusieurs délégués de nos différents secteurs. L’objectif principal de ces journées est de définir de nouvelles orientations pastorales en formation à la vie chrétienne.

Deux ateliers « Être catéchètes » seront animés au printemps 2019 par un membre de l’Office de Catéchèse du Québec (OCQ). Ces ateliers s’inscrivent dans un cadre de conscientisation afin d’associer les catéchètes au mouvement de transformation missionnaire et de s’interroger sur les raisons de s’y engager.

Sœur Julienne Kayinda