Campagne de partage de Développement et paix

Carême de partage – Campagne de financement

 

Imaginez un instant que votre vie soit en danger et que vous deviez fuir votre foyer. Vous n’avez pas le temps de préparer votre départ ni de rien emporter. Vous devez fuir, maintenant. Que feriez-vous ? Où iriez-vous ? Comment vous sentiriez-vous ?

 

Plus de 68,5 millions de personnes à travers le monde ont été confrontées à cette situation. En fait, chaque minute, 31 personnes sont forcées de fuir leur foyer pour échapper à la guerre, à la persécution, aux mégaprojets de développement, à la pauvreté extrême ou aux conséquences des changements climatiques.

 

Des enfants comme Shominara et sa famille, qui ont fui la Birmanie afin d’échapper aux persécutions dont sont victimes les Rohingyas et qui ont trouvé refuge au Bangladesh.

 

Des jeunes femmes comme Qawthar, qui a dû fuir la Syrie pour échapper à la guerre et qui vit depuis maintenant six ans au Liban.

 

Des femmes comme Kelly, une paysanne afro-colombienne déplacée à plusieurs reprises en raison du conflit armé qui a déchiré son pays durant 50 ans.

 

Des hommes comme Amechi au Nigéria, qui a fui pour sauver sa vie lorsque les forces armées nigériennes ont brutalement attaqué la manifestation pacifique organisée par les membres de sa communauté afin de protester contre les pratiques néfastes d’un géant de l’industrie pétrolière.

 

Des communautés côtières aux Philippines, qui ont vu leurs maisons ravagées par le super typhon Haiyan il y a cinq ans et qui se sont retrouvées à la rue, avec nulle part où aller.

 

Ce Carême, Développement et Paix et le pape François nous invitent à aller à la rencontre des personnes migrantes et réfugiées. Le pape nous rappelle que : « La foi est une rencontre avec Jésus, et nous devons faire ce que Jésus fait : rencontrer l’autre ». Ensemble, nous sommes conviés à ouvrir nos cœurs et à ériger une culture de la rencontre. Une culture qui exige de nous un engagement profond à aller vers l’autre, à s’arrêter, à le regarder, à l’écouter et à donner un peu de nous-mêmes.

 

Ce Carême, nous sommes toutes et tous appelés à être des compagnons de route pour nos sœurs et frères qui ont dû fuir leur foyer, à partager le chemin avec eux. Mais comment ?

 

En donnant généreusement à la campagne Carême de partage.

 

Grâce à votre appui, Développement et Paix et ses partenaires peuvent continuer à bâtir un monde de justice, en agissant sur les causes profondes de la migration forcée et en soutenant les populations les plus vulnérables dans les pays du Sud. Ensemble, nous pouvons soutenir des personnes comme Shominara, Qawthar et Amechi.

 

Aidez-nous à bâtir un monde de justice… donnez du fond du cœur… en participant à la collecte de fonds organisée dans votre paroisse.

 

Pour de plus amples informations, vous pouvez communiquer directement avec moi à l’adresse suivante :

 

sylvio.bourget@diocesegaspe.org

tel : 418-368-2274, poste 237